All codeine-containing medicines (or codeine derivatives) subject to medical prescription

Par l'entrée en vigueur de l'arrêté royal (AR) du 17 Juin 2013*, tous les médicaments contenant de la codéine ou des dérivés de la codéine (dihydrocodéine, éthylmorphine, thébacone), qu’il s’agisse des spécialités ou des préparations magistrales et officinales, ne peuvent être délivrés que sur prescription médicale.

L’annulation des décisions par le Conseil d'Etat en date du 4 Juillet 2013, comme décrit dans a communication antérieure de l’afmps « Antitussifs et décongestionnants : arrêts du Conseil d’Etat » du 22 Juillet 2013, ,n'a aucun impact sur l'application de l’AR précité et donc sur l'exigence de prescription médicale pour les médicaments contenant de la codéine ou des dérivés de la codéine.

Par l'entrée en vigueur de l’AR susmentionné, des messages pour les médecins, les pharmaciens et les professionnels de la santé selon lesquels les antitussifs contenant de la codéine ou des dérivés de la codéine sont à nouveau an vente libre, ne sont donc pas corrects.


* 17 JUIN 2013. - Arrêté royal concernant le conditionnement, l'étiquetage et la délivrance des préparations magistrales et officinales contre la toux et le rhume et modifiant l'arrêté du Régent du 6 février 1946 portant réglementation de la conservation et du débit des substances vénéneuses et toxiques – Article 6 (Publication : 2013-07-01)

 

Last updated on
16/09/2013